Somatothérapie

 

img_20160828_142744

Définition personnelle de la SOMATOTHERAPIE:

C’est un ensemble de techniques qui reconnectent et réconcilient le corps avec le psychique. Le but est d’améliorer des situations de vie et/ou des troubles de santé n’ayant pas d’explication physiologique, qui sont donc le signe que l’on somatise. On parle aussi de relation d’aide ou de thérapie psycho-corporel.

Les outils de la SOMATOTHERAPIE:

Chaque école est différente, leurs outils aussi. Néanmoins, elles ont en commun de considérer la personne ou patient dans sa globalité. Aussi bien au niveau corporel, on ne traite pas seulement un mal de dos, mais le corps entier, qu’au niveau psychique où le vécu du passé, le présent ainsi que les potentiels de la personne sont pris en compte. A chaque étape les liens entre ce qui se passe dans le corps et dans la vie se révèlent à la conscience de la personne, amenant un mieux être. Alexandre suit une formation dans une école qui privilégie le toucher, notamment via le massage et les perceptions corporelles qui en émergent ainsi que la communication non-directive, le mouvement,…

Citons notamment les outils de Wilhelm REICH. Disciple de Freud puis « dissident », il est le père des thérapies psycho-corporelles. La VEGETOTHERAPIE, qu’il a créée, consiste notamment en des postures et des mouvements codifiés, parfois associé à des mots clefs. Leurs exécutions déclenchent des sensations et des pensées qui servent à libérer corps et psyché de ses tensions et cuirasses qui restreignent les mouvements physiques et les élans de vie.

Les méthodes de l’APPROCHE CENTREE sur la PERSONNE de Carl ROGERS nourrissent une relation personne/thérapeute sans jugement, une communication non-directive et sans investigation. Ainsi la personne se sent libre d’utiliser ses propres mots en dehors de toute convention sociale ce qui, associés aux techniques corporelles, permet l’expression vraie et spontanée de son être profond.

Le déroule d’une séance:

Les séances ne sont pas prédéfinies. En accord avec les objectifs de la personne, elles dépendent de ses demandes et besoins. Pour les définir, la séance débute par un échange verbale qui oriente la sélection des outils thérapeutiques. Lorsqu’une séance privilégient le toucher, les gestes de massage du thérapeute invite la personne à ouvrir la respiration. Libérée, elle induit une relaxation qui permet au toucher, toujours à l’écoute de la personne, de faire émerger sensations, émotions, souvenirs ou images intérieures. Accompagner par le thérapeute, la personne les mets en lien avec son vécu, leurs donne du sens et révèle les rouages de ses comportements ainsi que ses ressources intérieures moteur de changement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *